MARGO

Actualité

Blockchain : la ruée vers l’or virtuel

Retour sur le Meetup co-organisé par Margo et Coin Capital sur la compréhension et les usages de la blockchain


13/07/2018

Alors que la blockchain est sur toutes les lèvres et fait couler beaucoup d’encre, nous avons eu la chance d’accueillir Jérémy Martin et Adrien Hubert, associés fondateurs de Coin Capital, pour un Meetup dédié à cette technologie qui impactera bientôt toute notre société.

 

Introduction et définition de la blockchain

Afin de s’assurer que l’ensemble de l’audience débute ce Meetup avec le même niveau de connaissance, Jérémy et Adrien ont commencé leur présentation en définissant le concept même de la blockchain.

Une blockchain n’est en réalité rien d’autre qu’un programme informatique, au détail près qu’elle présente quatre caractéristiques bien définies :

  • une blockchain peut être copiée à l’identique sur un autre ordinateur,
  • une blockchain contient à la fois un programme moteur et un registre,
  • l’utilisateur d’une blockchain peut envoyer une requête au programme moteur pour demander une lecture ou une écriture du registre,
  • dans une blockchain, toutes les requêtes nécessitent de recevoir un accord avant d’être stockées dans des blocs mémoires.

Ces quatre propriétés font de la blockchain une technologie transparente, sécurisée et décentralisée, qui assure la confiance entre ses utilisateurs.

La première blockchain à voir le jour est Bitcoin. Bitcoin a été créée en octobre 2008, suite à la crise des subprimes et à la perte de confiance massive des populations dans les systèmes financiers traditionnels. Bitcoin apporte ainsi le premier logiciel décentralisé ouvert, dont l’architecture servira de modèle aux autres blockchains. Certains considèrent que la révolution introduite par Bitcoin est comparable à celle qu’a représentée l’invention de l’imprimerie. D’autres assurent que la blockchain impactera la société de la même façon qu’internet. Mais alors qu’internet a permi une digitalisation de l’information, la technologie blockchain, elle, rend possible la digitalisation de tous les autres actifs et crée ainsi un nouveau concept, celui de rareté digitale, matérialisé par des jetons, appelés tokens.

 

Fonctionnement de la blockchain

Après cette mise à niveau générale, Jérémy et Adrien sont revenus plus en détail sur le concept d’accord, nécessaire afin d’enregistrer une requête sur la blockchain, et sur lequel repose la notion de gouvernance décentralisée. Les moyens pour arriver à ces accords sont appelés “consensus”. Le consensus le plus connu aujourd’hui est celui de “Proof of work”, ou la preuve de travail, c’est notamment celui qu’utilise Bitcoin. Mais il en existe de nombreux : la preuve de mise, la preuve de capacité, l’algorithme des Généraux Bizantins,… Les utilisateurs de la blockchain participant au consensus sont rémunérés sous forme de tokens : c’est le minage.

 

Valorisation de la blockchain

Les tokens représentent ainsi une nouvelle forme de monnaie, pouvant être valorisée en dollars ou en euros. Mais Jérémy et Adrien insistent bien sur le fait que transformer ses tokens en monnaie traditionnelle n’a que peu d’intérêt. En effet, selon eux, les tokens présentent de nombreux avantages monétaires que ne possèdent ni l’or, ni l’euro. Il est par exemple impossible de contrefaire des cryptomonnaies, leur gestion est décentralisée et transparente, elles sont inaliénables, transportables et programmables.

Ce sont ces caractéristiques qui ont poussé beaucoup d’entreprises, notamment des startups, à effectuer leur levées de fonds en cryptomonnaies plutôt qu’en dollars ou en euros. Ces ICOs (Initial Coin Offering) sont pour le moment principalement plébiscitées par les fintechs, mais commencent à toucher l’intégralité des secteurs économiques.

 

Adoption de la technologie

En effet, la technologie blockchain se généralise et s’étend à toutes les industries, bien au delà de sa fonction monétaire. Elle permet l’optimisation et l’automatisation des tâches. Appliquée à la logistique et supply chain, la blockchain pourrait par exemple apporter un gain de productivité de 20% aux entreprises. Ses champs d’application sont nombreux, Coin Capital estime qu’elle sera largement produite et adoptée par le grand public d’ici à 2024.

A titre d’exemple, Jérémy et Adrien ont présenté plusieurs blockchains dont les usages sont loin de ceux de Bitcoin ou Ethereum, les blockchains les plus connues aujourd’hui. On peut notamment citer Ripple (tokens : XPR), un système de paiement interbancaire en temps réel, qui apporte une véritable valeur ajoutée face aux services bancaires classiques dont les délais de transfert internationaux s’élèvent à plusieurs jours. Autre exemple : Steemit est un site internet communautaire de partage de contenus, qui récompense la participation de ses utilisateurs en Steems, en fonction de la popularité de leurs articles ou de leurs commentaires.

 

Conclusion

Pour finir la soirée, les deux fondateurs de Coin Capital ont proposé une démonstration en live d’échanges de tokens. Les participants étaient en effet invités à télécharger l’application Waves Wallet, permettant les transactions. Adrien a alors envoyé des tokens aux invités et effectué plusieurs transactions en direct, pour démontrer la facilité et la rapidité de la procédure.

Les questions de l’assistance ont été nombreuses et se sont terminées autour d’un cocktail où chacun a pu intervenir et donner son opinion sur la technologie disruptive que représente la blockchain.

 

Vous souhaitez investir dan les crypto-actifs ? Vous voulez que l’on vous propose des placements sur mesure 100% clés en main ? Rendez-vous sur le site de Coin Capital.


Blockchain
Cryptomonnaies
Margo
Actualité

Le vocabulaire de la blockchain de A à Z

La blockchain, tout le monde en parle mais en maîtrisons-nous vraiment son vocabulaire? Nous vous proposons au-travers d'une série de 5 infographies de revoir les principaux concepts et enjeux qui lui sont associés.

12/03/2019 Découvrir 
Tribune

Blockchain et agroalimentaire, un mariage de raison ?

La blockchain est porteuse de nombreuses perspectives pour le secteur de l’agroalimentaire qui cherche de nouveaux leviers de réassurance pour les consommateurs qui ont été largement échaudés ces dernières années par des scandales nombreux en France et à l’étranger. Découvrez les avancées et limites de cette technologie dans un secteur en perpétuelle réinvention.

22/02/2019 Découvrir 
Communiqué de presse

Cinq collaborateurs Margo certifiés

Margo, société de conseil spécialisée dans la transformation digitale des entreprises, annonce la certification au coaching de cinq de ses collaborateurs ayant obtenu avec succès le titre de Coach Professionnel individuel et d’équipe. Cette certification s’inscrit parfaitement dans la volonté qu’a Margo de proposer un accompagnement de qualité à ses clients dans leurs projets de transformation organisationnelle via son offre Business Agility. En ce sens, Margo a encouragé plusieurs de ses clients à suivre, aux côtés de ses équipes, la formation au coaching visant à l’obtention de cette certification.

14/01/2019 Découvrir 
Communiqué de presse

MARGO et A CAPELLA Consulting annoncent leur rapprochement

Margo, société de conseil française créée en 2005, annonce son entrée au capital d'A CAPELLA Consulting, un cabinet de conseil en Organisation et Systèmes d’Information spécialisé sur le secteur de l’Assurance et de la Protection Sociale. Cette opération vient renforcer les capacités des deux entités à proposer les meilleures solutions et expertises pour accompagner les organismes assureurs.

10/01/2019 Découvrir 
Tribune

Blockchain : l'Unicef innove dans le secteur de l'ESS

Ce que l’on retient le plus souvent sur la blockchain, c’est son caractère financier au travers des cryptomonnaies et de leur valorisation qui aiguisent les appétits et exacerbent les critiques. Et puis, on en revient systématiquement au Bitcoin et à tous les maux dont il serait responsable. Pourtant, la blockchain a démontré ces derniers mois sa capacité à soutenir l’économie sociale et solidaire (ESS), l’UNICEF en est un exemple symptomatique.

07/01/2019 Découvrir 
Actualité

Blockchain : derrière la tech en folie, quels marchés ?

Le 08 novembre dernier, Sébastien Bourguignon, Principal & Lead Digital Influencer chez Margo, est intervenu aux côtés de Didier TESTOT, Benoit Flamant et Marie Dollé, à l'occasion de l'événement Tech Invest Paris. Il s'est ainsi exprimé sur la blockchain, son sujet d'expertise, lors d'une table ronde dédiée à l'engouement des entreprises pour les nouvelles technologies. Retour sur les principaux éléments abordés lors de cette discussion.

Découvrir